J'ai passé le dimanche 3 novembre à Ouagadougou. J'ai retrouvé Marc avec lequel j'avais travaillé en Guinée Bissau. Il était alors VSN. Aujourd'hui il est le Directeur de la société cotonnière qui opère sur le centre du Burkina Faso. Nous sommes donc collègues. Cela fait 6 ans qu'il est au Burkina et il m'a gentiment invité à passer la journée chez lui. Cela m'a permis de faire connaissance avec sa femme et ses deux enfants. Nous avons ensemble suivi l'évènement de l'année : une éclipse de soleil. C'était la première fois que je pouvais observer un tel phénomène. Je m'attendais à ce que l'obscurité s'installe en plein midi. Hélas, au niveau de Ouagadougou, l'éclipse n'est que partielle. Elle ne dépassera pas 60 % et la luminosité reste très forte. Adultes et enfants sortent régulièrement dehors pour observer la progression de l’ombre de la lune … au travers des lunettes spéciales que l’on trouvait en vente à 1 000 CFA, un peu partout en ville. Elles nous font une drôle de binette, vous ne trouvez pas ?

Eclipse

Bon, pour les photos de l’éclipse en elle-même, c’est plus compliqué. Pour voir autre chose qu’un disque blanc éclatant, il faut viser à travers les lunettes dont la dimension n’a pas vraiment été prévue pour ça. Bon, voici les résultats :

le début de l'éclipse

le début de l'éclipse

l'éclipse à son maximum

l'éclipse à son maximum

Tag(s) : #Ouaga

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :