Depuis trois semaines, je fais le tour de toutes les coopératives avec lesquelles nous travaillons pour discuter de la campagne qui vient de se terminer avec les membres des Conseils d’Administration, les écouter sur ce qui, selon eux, s’est bien et moins bien passé, dresser un bilan financier et, point plus délicat, les inciter à redistribuer la marge dégagée aux planteurs.  La semaine dernière, j’étais dans l’Ouest et quand je tourne dans cette région, ma ‘base avancée’ est San Pedro. J’en ai profité pour faire quelques photos pour vous présenter cette ville, premier port cacaoyer au monde.

Je rajoute ce jour des photos prises lors d'un nouveau passage dans la région de San Pedro, la semaine dernière

San Pedro

Quand on arrive de l’Est, par la côtière, on est accueilli à San Pedro par ce grand portrait de Didier Drogba, sans doute le joueur de foot le plus célèbre de Côte d’Ivoire (il joue à Chelsea après un tour en Chine et en Turquie et ne joue plus avec les éléphants de Côte d’Ivoire).

Cette pub pour Orange signale aussi l’inévitable corridor. C’est ainsi que l’on désigne en Côte d’Ivoire le point de contrôle à l’entrée des grandes villes du pays et où des chicanes successives obligent les véhicules à s’arrêter devant les représentants des divers corps habillés : gendarmerie bien sûr, mais aussi police nationale, service des Eaux et Forêts, police municipale et agent de la commune chargés de collecter les taxes de circulation et de stationnement. Je n’ai pas vu les douaniers ni les FRCI mais ils y étaient peut-être.

Quelques kilomètres plus loin, on entre dans la ville par le quartier dit ‘des grumiers’ où sont installés les grands noms du cacao : Saco (groupe Barry Callebaut), Cargill, OLAM, SAF cacao, SIFCA (ADM) …. 

Les poids lourds sont les rois de ce quartier. Balles de coton du Mali, bois en grumes ou découpés et surtout fèves de cacao arrivent ici par milliers de tonnes pour être exportées. de Octobre à Février, pendant la grande traite du cacao, les camions attendent par dizaines aux portes des usines pour décharger leur sacs "d'or brun". ici une file de plus de 50 semi-remorque de l'usine d'OLAM.

San Pedro
San Pedro
San Pedro

Les silos d'une ancienne union de coopératives, aujourd'hui repris par Sucre & Denrées, construits sur une colline, sont les plus visibles. Il ne s'agit pas vraiment d'une usine mais d'une unité de séchage, calibrage et ensachage des fèves brutes.

Le bâtiment blanc c'est l'usine de broyage des fèves du groupe OLAM qui transforme les fèves en masse et beurre de cacao.

 

 

San Pedro

Devant, se trouve le camp des charbonniers qui récupèrent les chutes de bois d'une scierie pour en faire du charbon de bois.  Et oui, malgré les beaux discours, la forêt ivoirienne est toujours mise en coupe réglée et on croise de nombreux grumiers chargés d'énormes billes de bois tropicaux. Lors de mon dernier séjour, j'en ai croisé plus d'une cinquantaine sur la route de Soubré. Le parc national de Taï, dernier vrai vestige de la forêt ivoirienne, n'est pas loin !!!! Pas sur qu'il en reste encore quelque chose dans une vingtaine d'années. Quelle tristesse !!!

San Pedro
San Pedro

Mais la vision que l’on garde de ce quartier, c’est  celle d’un grand garage à ciel ouvert. Des deux côtés de la route sont installés des mécanos, au milieu des carcasses de véhicules de toutes sortes. On voit des piles de ponts, d’essieux de camions d’occasion et de pneus usagés qui attendent d’être remontés. Au milieu de cet univers de ferraille et de poussière  ces deux mannequins font figure d’aliens. Que font-ils donc là ???

San Pedro
San Pedro

Alors que nous étions coincés dans des embouteillages (San Pedro a reçu la visite du Président de la République et la ville s'est faite belle pour l'occasion. Plusieurs artères sont en chantiers pour reprendre le revêtement), ce Gbaka nous a beaucoup fait rire, Ismael et moi. Nous nous demandions s'il avait passé la visite technique ainsi équipé. Mais bon, sur le fond il n'y a rien à redire ... le feux stop marche !!!.

San Pedro

çà, c’est la zone portuaire avec les silos des Grands Moulins d’Abidjan et le terminal à conteneurs. On aperçoit en arrière-plan un bateau en train de charger. Il repartira sans doute avec des fèves de cacao.

 

San Pedro
San Pedro
San Pedro

C’est le genre d’engin que l’on ne verrait pas circuler sur une route en France mais en Côte d’Ivoire ce n’est pas exceptionnel, y compris sur les autoroutes urbaines d’Abidjan. J’espère que le système hydraulique de ce gros charriot élévateur n’a pas de fuite, sinon le chauffeur du pick-up devant a du souci à se faire. La pince est suffisamment forte pour manipuler des conteneurs de 40 pieds. Elle doit peser un bon poids  !!!!

Les photos suivantes sont prises depuis le port de pêche avec les pirogues en premier plan.

 

San Pedro
San Pedro
San Pedro

Ce sont les pirogues de pêcheurs fanji, originaires du Ghana.Elles sont décorées de couleurs vives et arborent des drapeaux de différentes nations ou clubs de foot, comme cette pirogue aux couleurs du Barca.

San Pedro
San Pedro

Comme moi, les hérons garde-boeufs semblent intéressés par le spectacle

San Pedro
San Pedro

Le fond de la lagune est occupé par un quai et un terminal à conteneurs qui ne semblait pas très actifs. J'ai un peu de mal à imaginer de gros porte-conteneurs venant accoster là. Un panneau m'a laisser penser qu'il s'agissait du port au bois mais je n'en suis pas sur.

Quand je suis à San Pedro, je loge généralement aux Jardins d’Ivoire sur la route de la corniche. Il y a d'ailleurs plusieurs autres hôtels et restaurants le long de cette voie qui longe la plage tout en étant au centre de la ville.

Cette fois-ci cet hôtel était plein et je me suis retrouvé au Rialto. Il est au même endroit. En fait, les deux hôtels appartiennent à un même italien et il n’y a pas vraiment de séparation entre les deux établissements ; ce qui me permettra de profiter de l’excellente cuisine des Jardins d’Ivoire pour dîner. Le Rialto est confortable et c'est bien pour se reposer après une journée dans les villages.

San Pedro
San Pedro
San Pedro

Le Rialto est sur la plage de la Corniche. Je suis allé y faire un petit tour le matin avant de prendre la route. Dommage que je n’avais pas le temps d’en profiter. La plage est belle et en plus, dans cette partie de la côte elle descend lentement et du coup la barre est loin. C’est plus agréable pour se baigner que du côté d’Assinie. A cette heure, elle était déserte mais j'étais de au même endroit le lundi de Pâque et de nombreux habitants de San Pedro étaient venus profiter de la mer en ce jour férie, comme vous pouves le voir sur les photos suivantes.

San Pedro
San Pedro

En fait, il y a plusieurs petites criques qui se succèdent abritant plusieurs petites plages sur lesquelles donnent les princiapux hôtel de la ville : Le Sofia, la cannelle, le palm beach ....

San Pedro
San Pedro
San Pedro
San Pedro

Des pêcheurs partent en mer alors qu’un porte conteneur et un vraquier attendent à l’ancre de pouvoir entrer dans le port de San Pedro dont on aperçoit la rade en arrière-plan de cette photo

San Pedro
San Pedro

Il y a un grand lac au milieu de la ville sur les rives duquel s'est développé un nouveau quartier.. Tout le monde l'appelle le "quartier du lac" mais je crois que le nom officiel est Sonoukro. C'est là que se trouve la Patisserie du Lac où nous nous ravitaillons en fougasses : des crèpes fourrées de viandes et de légumes et qui remplacent nos sandwichs quand nous tournons dans la zone.

San Pedro
San PedroSan Pedro

Le long de l'avenue du lac, une large avenue rectiligne,sont installés des boutiques et des maquis qui, à l'instar de celui ci proposent les fameux 'poulets piqués'. Entendez des poulets entiers fichés sur une baguette de bois plantés dans la terre autour d'un feu de bois.

San Pedro
San Pedro
San Pedro

L'avenue du lac se termine par le rond point Ivoire avec ses deux défenses d'éléphant en arche. De là,  partent d'autres artères, comme l'avenue de la République. C'est sur cette avenue que se trouve les principales agences banquaires et l'hôtel Atlantique, le plus ancien des hôtels de la ville.

San Pedro
San Pedro
San Pedro

Le marché et le quartier commerçant n'est pas loin avec ses rues pavées.

San PedroSan Pedro

A l’ouest, se trouve les quartiers plus populaires dont le quartier du Bardot, longtemps considéré comme le plus grand bidonville d’Afrique de l’ouest et véritable coupe gorge pendant la crise.

San Pedro
San PedroSan Pedro
San PedroSan Pedro

Photos prises lors de mon dernier passage à San Pedro les 29 et 30 juin dernier. En partant en brousse le matin, nous avons croisée la benne des éboueurs de la ville. Quelle triste fin pour tous ces doudous abandonnés ou oubliés quelque part !!!!

San Pedro
San Pedro
Tag(s) : #Côte d'Ivoire, #San Pedro

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :