Mes sorties dans la zone cacaoyère pour rencontrer des coopératives, visiter des plantations ou superviser des centres de fermentation me ramènent régulièrement sur des lieux dont je vous ai déjà parlé dans des articles précédents. Je n'en ramène pas de quoi faire un nouvel article mais j'ai toujours mon appareil photo à porté de main et les chauffeurs ont fini par intégrer le fait qu'il fallait nettoyer régulièrement le pare-brise, souvent réduire l'allure ou rester derrière un véhicule et fréquemment s'arrêter pour faciliter une prise de vue. Il y a des photos que j'ai envie de partager avec vous en vrac. C'était déjà le cas avec des photos prises dans la zone de Léléblé. Aujourd'hui c'est dans les environs du centre de Niafuta, toujours dans la même région près de Divo au centre du Sud de la côte d'Ivoire.

 

Mon boss m'avait demandé d'enmener un chocolatier parisien célèbre visiter l'un de nos centres. Comme je ne me voyais pas proposer des sandwichs de chez Total à un Meilleur Ouvrier de France, j'avais exceptionnellement demandé à la stagiaire qui est affectée sur ce centre de nous préparer un foutou. Bon, je sais que cela ne rentre pas dans ses attributions mais elle en avait cuisiné un spontanément à la sauce pistache lors de ma visite précédente. Cette fois ci c'était un foutou banane-manioc à la sauce aubergines et avec du poulet.

Au hasard des tournées en Brousse : Niafuta

Le foutou est un plat traditionnel du pays akan. Il est préparé à partir de manioc, d'igname ou de bananes plantain qui sont bouillis puis longuement pilés  dans un mortier jusqu'à obtenir une pâte dense. Il est  servi sous la forme de boules.  Moi j'adore, surtout le foutou igname ... mais c'est nourrissant et il vaut mieux ne pas avoir une réunion à tenir après sous peine de s'endormir en plein milieu !!!

Toujours au rayon 'cuisine', la cueillette de la femme d'un planteur rencontrée avec son mari sur une plantation. Pour sa préparation du soir elle ramenait des petites aubergines amères, de minsucules tomates, quelques piments verts et des feuilles.

Au hasard des tournées en Brousse : Niafuta
Au hasard des tournées en Brousse : Niafuta
Au hasard des tournées en Brousse : Niafuta

La photo précédente et les trois suivantes ont été prises alors que nous longions une école primaire. Les enfants étaient en récréation et mes visiteurs ont souhaité s'arrêter pour prendre des photos. Aussitôt la cour s'est animée. Les enfants se sont mis sauter en l'air, à faire des sauts périlleux et à crier tout en courant vers nous. Les mouvement et les cris allaient en s'amplifiant et l'impression générale était celle d'un essai de guêpes se précipitant vers l'agresseur qui aurait bousculé leur nid !!! Mais dans la bonne humeur bien évidemment. Amusés mais un peu honteux d'avoir ainsi perturbé la journée de classe, nous sommes vite rapartis.

Au passage notez le délabrement de cette école de brousse qui n'a visiblement jamais été vraiment finie.

Au hasard des tournées en Brousse : Niafuta
Au hasard des tournées en Brousse : Niafuta
Au hasard des tournées en Brousse : Niafuta
Au hasard des tournées en Brousse : Niafuta

Quand on part dans la région de Divo, je ramène toujours des bananes plantain pour Rosalie (la personne qui fait le ménage à la maison), le chauffeur et les gardiens. On trouve de nombreuses vendeuses instalées le long des routes ou, comme ci dessous, dans les villages traversés. Cet homme et ces femmes étaient des maliens et cela m'a permis de dérouiller un peu de mon bambara apris il y a 30 ans lors de notre séjour à Kayes.  Il y a beaucoup de paysans du Mali et surtout du Burkina Faso qui sont venus s'installer dans la zone cacaoyère. Il garde toujours un pied dans leur pays d'origine et c'est souvent là bas, 'au village' qu'ils construisent leur maison. Du coup, ici, ils logent souvent dans de simples cases en banco décrépites.

Je ne suis qu'un 'petit joueur' et je ne charge guère plus que six à dix régimes (ils sont beaucoup plus petits que les régimes de bananes douces), mais je vous garanti que l'on croise des pick-up chargés à raz bord et des berlines avec des bananes qui débordent des coffres. On en voit aussi accrochés aux ridelles des camions.

Au hasard des tournées en Brousse : Niafuta
Au hasard des tournées en Brousse : Niafuta
Au hasard des tournées en Brousse : Niafuta
Tag(s) : #Côte d'Ivoire, #Foutou

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :