Les chauffeurs de taxis d'Abidjan personnalisent leurs véhicules avec des messages dont on peut supposer qu'ils sont destinés aux chauffeurs qui les suivent.  Quand ce n'est pas moi qui conduit, j'essaie de repérer les messages les plus originaux et j'ai décidé de les partager avec vous. C'est donc un article que je mettrai à jour régulièrement au gré des résultats de ma chasse.

Ce sont essentiellement les taxis orange, les taxis compteurs (mais qui n'ont que rarement un compteur opérationnel) qui circulent sur tout Abidjan qui portent ces messages. Les taxis communaux sont généralement 'muets'. Ceux là sont d'une couleur différente en fonction de la communue d'Abidjan dans laquelle ils sont enregistrés et dans laquelle ils sont autorisés à charger des clients : bleu pour les woro-woro de Yopougon, jaune pour ceux de Cocodi, vert  pour les wowro-woro de Marcory, Koumassi et Williamsville et beige avec deux bandes marron pour ceux d'Abobo. Enfin, les taxis jaunes avec bas de caisse bleu sont les wôrô-wôrô de Port-Bouet et Vridi

Les messages les plus courants sont à conotation religieuse. On peut d'ailleurs en déduire, en les lisant, qu'une forte proportion de leurs chauffeurs sont de confession musulmane. Mais j'ai aussi vu un 'c'est Jésus qui contrôle' que j'ai hélas raté. Si le chauffeur s'en remet à Jésus pour sa conduite, ça craint un peu !!!!

 

 

Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis

"Croyons en dieu" est un taxi de San Pedro

Paroles de taxis
Paroles de taxisParoles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxisParoles de taxis
Paroles de taxisParoles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis

"Allah Merci" dans les rues de Cocody, mais le chauffeur n'aura aucun geste envers les mendiants du carrefour

 

"Je me confie à Dieu", à Hermankono, gros village ou petite ville, c'est selon près de Divo. En tous les cas Dieu n'a pas l'air d'être un bon mécano !!!

Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis

Voila une référence religieuse, plutôt savante

Il y a aussi les taxis qui, plus simplement, arborent l'identification de leurs chauffeurs. Le taxi bleu ci dessous circule à San Pedro. Les deux taxis verts sont des woro-woro de Daloa et retro premier opère dans la ville de Guiglo.

Paroles de taxis
Paroles de taxisParoles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis

Le "pétrolier" et, devant lui, "le général" circulent à San Pedro.

Le gouverneur est un des taxis d'Abidjan

Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis

Succès et Amour !!!! Amour c'est tout simple et plutôt joli, non ?

 

le Silencieux et le Xilencieux !!!!

Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxisParoles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis

"Sabadou Mandogo" signifie le bonheur n'est pas petit ou quelque chose dans le genre en langue mandingue. La deuxième version, "le retour du petit chico" ci dessous figure sur un taxi brousse circulant entre Abidjan et Alepé.

Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxisParoles de taxis
Paroles de taxis

Dioula Choco... j'aime. Les Dioulla sont un groupe ethnique apparanté à la famille des mandingues. En côte d'Ivoire ce sont souvent des commerçants. Un choco, en langage nouchi (le parler canaille d'Abidjan), c'est un gars élégant, charmeur, peut-être un tantinet snob.

 

Celui revendique soit une envie de partir en France soit la nostalgie d'un séjour dans l'hexagone. Quand au taximan qui a fait peindre Duplessis, aucun doute n'est possible ; il a vécu à paris !!!

 

 

 

Paroles de taxisParoles de taxis
Paroles de taxisParoles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis

Saint Michel Archange. C'est presque une station de métro parisien !!! Quartier du plateau. Des employés de bureau partagent un taxi pour rentrer chez eux - mars 2016

 

L'enfant des 18 montagnes est donc originaire de la région de Man à l'Ouest de la Côte d'Ivoire. Je le croise régulièrement dans la rue des jardins

Paroles de taxis
Paroles de taxis

Je ne sais pas qui est le Général Keman. inconnu sur google !!! Peut-être un des acteurs de la crise ?

Dicap est un rappeur ivoirien. et ce chauffeur doit être un de ses fans.

 

Paroles de taxis

Et puis il y a les messages plus originaux comme ceux-ci. Ce sont ceux là que j'affectionne plus particulièrement mais ils sont plus rares. Dommage ! J'ai raté (difficile de prendre une photo en conduisant !!) un "faut il privatiser l'Afrique ?" qui révèle une certaine conscience politique inhabiituelle. On dirait le thème d'un des débats animés par Alain Foka sur RFI

Paroles de taxis
Paroles de taxisParoles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis

"La gloire de la seconde maison3 ... au début j'ai pensé aux fameux "deuxièmes bureaux" chers aux ivoiriens. mais en tapant sur google je suis arrivé sur un groupe religieux  ou de musicos ... c'est pas clair. Ceux qui veulent peuvent cliquer sur l'un des liens.

Paroles de taxis
Paroles de taxis

Qu'est ce qui est propre ? l'intérieur du taxi ? la conduite du chauffeur ou bien les tarifs pratiqués ? ... en tous les cas pas le nuage de pollution qui l'entoure

 

"Merci maman" dans une artère d'Abobo ... sans conteste un bon fils !

 

La vie continue ... c'est sur. Un taxi de Gagnoa

Paroles de taxis
Paroles de taxis

Qui Vivra Verra , Abidjan en juillet 2015

 

Vivre ensemble est un slogan ou plutôt une imprécation qui fait référence à l'après crise. Photo prises dans les rues de Riviera en Février 2016

 

 

 

Paroles de taxis
Paroles de taxis

Chef du village, que je suivais dans les rues de Riviera, est un tantinet frimeur, non ?

Tonton d'Afrique circulait sur la voie Express de Yopougon.  La photo n'est pas très nette mais cette foix là c'est moi qui conduisait ... pas trop le temps de peaufiner la photo, hein !

Union fait la Force à la sortie de la Zone industrielle de Yopougon, sous la pluie.

Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis

"y a rien dans jalousie" ... typiquement ivoirien comme dicton. Quant tu croise ce taxi, Y'a pas, tu sais que tu es à Abidjan.

Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis

Dans la même veine des dictons populaires "Tout fini par la vérité" dans la zone industrielle de Yopougon.

 

"Seul le travail paie" est bien à sa place dans les voies défoncées de la zone industrielle de Youpougon. il était un peu moins de 7 heures et il transportait très certainement des employés qui se rendaient au boulot.

Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis

"Moaye"  que l'on peut traduire par "il y a un homme" .... Comprendre : Il y a un homme, un vrai, au volant.

 

Ces mots sont a eux seuls des slogans : La culture, la Parole, L'Emergence ...  RAS est rassurant. Par contre a quoi fait référence "la gare" ? Peut-être le chauffeur habite-t-il près de la gare d'Abidjan ?

Paroles de taxisParoles de taxis
Paroles de taxisParoles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis

Ouah !!! un taxi hippie baba-cool ???? Un peu décalé. je suis surpris qu'il n'y ait pas quelque part sur la caisse un rappel des couleurs rasta !

 

Voici deux chauffeurs qui affichent leur fatalisme ou leur flegme, c'est selon avec les mentions Molo molo et Inch allah.

Paroles de taxisParoles de taxis
Paroles de taxis

On peux penser que le chauffeur du taxi précédent ne veux pas revrire les évènements post électoraux passés et que son message est une exhortation à plus de sérénité.

 

Enfin, la dernière catégorie : les messages enigmatiques. En tous les cas ceux dont je n'ai pas vraiment compris ce qu'ils voulaient dire.

 

Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis

Celui là, je ne suis même pas sur d'être arrivé à le déchiffrer : Coulleassdeal ? Bizarre n'est-il pas ?

 

Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis

"20 novembre" c'est certainement une date importante pour ce taximan mais je ne sais pas à quel évènement elle se rapporte.

"God is Noé" ... pas très clair et la référence à facebook ne clarifie pas vraiment le message

Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis

Akissi na Tebessou. C'est sans doute du malinké.  Tant que je n'ai pas la traduction je le garde dans ma série des "incompréhensibles" .... mais pas pour tout le monde.

 

Idem pour ce "Mien Souralek". On me l'a traduit au moment où j'ai pris la photo.il me semble que cela veut dire "il y a la chance" mais je ne suis plus très sur. Aie la mémoire .....

 

Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis

Ces deux taxis bleus opèrent à San Pedro.

 

Nouvelle série : celle des loupés sympathiques. Comme ce "tout est possible" dont on devine que le calligraphe avait mal calculé son coup et n'a pas eu assez de place pour la fin du mot.  Ou ce ce taxi qui honore "Chritiano" alors qu'il s'agit vraisemblablement de Cristiano Ronaldo ... un "H" pour un "S" en quelque sorte.

Paroles de taxis
Paroles de taxis
Paroles de taxis

IB 40 ??? connais pas. Par contre le groupe de reaggae UB 40 oui. Alors est-ce une erreur du calligraphe ??

Celui là je ne devais pas le rater. ou bien !!!

Paroles de taxis
Paroles de taxis

Arafat reprend la tradition des décorateurs de Gbakas et taxi brousse qui aborent des effigies de footballeurs, chanteurs, ... DJ Arafat est un ancien DJ de la rue Princesse qui est devenu un chanteur/rappeur  célèbre à Abidjan

Mention spéciale pour ce taxi qui porte le nom des deux journalistes de RFI : Ghislaine Dupont et Claude Verlon assassinés le 2 novembre 2013 alors qu'ils étaient en reportage au Mali. La photo est hélas floue car je l'ai prise en conduisant alors que je m’engageais sur le boulevard Lagunaire. Pas vraiment eu le temps de faire la mise au point mais tant pis.

 

RFI occupe une place particulière dans notre vie et ce depuis notre premier départ pour  Kayes, au Mali en 1983. Cela fait un bail et à l'époque, on écoutait  la Radio Mondiale en ondes courtes. Il fallait jongler entre les différences fréquences pour capter, bien souvent un son crachotant.. Aujourd'hui on la capte en FM dans la plupart des grandes villes d'Afrique et d'Asie. On peut même la recevoir via les bouquets Canal. Le confort d'écoute est bien meilleur mais depuis notre premier départ, les journaux d'information et les différentes émissions comme "7 milliards de voisins", "C'est pas du vent", "Autour de la question", "L'atelier des médias", "Accents du monde et Accents d'Europe", "Priorité Santé", "la bande Passante" d'Alain Pilot, les chroniques de Jean Baptiste Placa et bien sur celles, satyriques, de Mamane sur la vie des Gondwanais ... rythment nos journées depuis le réveil jusqu'au coucher. Elle est bien plus présente à la maison que la télé qui est arrivée bien après. Du coup les noms des différents journalistes et chroniqueurs ainsi que des correspondants dans les différents pays nous sont devenus familiers. Alors, forcément, la disparition brutale de Ghislaine Dupont et Claude Verlon a été un choc ... visiblement partagé par de nombreux africains puisque ce chauffeur de taxi a éprouvé le besoin de leur rendre hommage sur son véhicule. Merci à lui-même si les noms sont mal orthographiés

 

 

Paroles de taxis
Paroles de taxis

Ce n'est plus vraiment une parole de taxi mais, pour le moins, une affirmation d'une certaine attirance pour le pays de l'Oncle Sam. Et puis j'ai bien aimé les couleurs de ce taxi qui attendait, moteur en marche, sur le parking du Super Hayat de la rue des Jardins que sa cliente ressorte du magasin.

Et pour finir, une photo du chaufffeur d'un petit minibus prise sur le VGE (boulevard Valéry Giscard d'Estaing). Stylé, non ???

Paroles de taxis
Tag(s) : #Côte d'Ivoire, #Abidjan, #taxis

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :