Je suis retourné la semaine dernière à Gréléon avec notre partenaire et client belge. Rejoindre San Pedro a été quelque peu folklorique.Pour gagner du temps nous avions opté pour un déplacement avec Air Ivoire. Initialement, nos clients devaient voyager par le vol du mardi soir et moi par celui du mercredi soir. Leur vol a été reporté au mercredi 14 heures et le mien avancé à 14 heures. Nous avons donc voyagé ensemble. Les vols n'étant pas pleins, Air Ivoire a décidé au dernier moment d'en combiner deux en un pour remplir leur avion (pourtant ce n'est qu'un Dash 400/8 de 70 places). Dans la plus pure tradition des taxis brousses qui ne partent que lorsqu'ils ont fait le plein de passagers et de bagages !!

Mais ce n'est pas fini. A une heure du mat, Air Ivoire envoie un mail pour informer les passagers du vol du mardi que le vol est avancé d'une heure. Ceux du vol du mercerdi, comme moi, ne sont pas informés du changement d'horaire. A 7h 30, la compagnie aérienne envoie un autre message pour annoncer une convocation pour l'enregistrement à 9 heures !!!

Là il faut filer d'urgence à l'aéroport. Arrivés là-bas, l'accès à l'aérogare Sud est bloqué par des gendarmes qui obligent tous les passagers à faire les derniers 500 mètres à pieds !!! Ils ne doivent pas avoir reçu d'instructions bien fermes car au bout d'un moment, l'un des passagers bloqués a du gueuler un peu plus fort ou appeler qui il fallait et finalement les gendarmes laissent passer tout le monde. L'aérogare Sud est un petit bâtiment et ce jour à, les 300 pèlerins pour le Hadj et l'équipe féminine nationale de foot embarquaient au même endroit.

Le bouquet aura lieu lors de l'embarquement. Nous montons à bord d'un bus qui nous dépose près d'un des deux Dash 400. L’hôtesse qui nous accompagne et qui est partie voir si l'avion était prêt pour l'embarquement revient vite. Nous ne sommes pas devant le bon avion !!!!!  Comique mais bon, le vol se déroulera ensuite sans histoire.

Photo site web Air Ivoire

Photo site web Air Ivoire

Nous sommes retournés dans le village de Gréléon. Cette fois ci le Chef du village a tenu à nous recevoir. Pas de danses mais impossible d'échapper à la cérémonie de la Cola de bienvenu. Je vous ai déjà expliqué.  On partage des morceaux de cola que l'on croque avec du piment séché (pas très fort, merci) et que l'on fait passer avec de "l'eau". En quelques minutes on verra la table devant nous se couvrir de bouteilles et récipients divers. Il y a bien une bouteille d'eau (enfin, je crois, je n'en suis même plus très sur) mais aussi des bières, une bouteille de vin rouge, une de vin blanc, une bouteille de rhum Calao, une bouteille de Koutoukou (alcol de palme) et un broc de bandji, le vin de palme !!!

Nous aurons droit à une deuxième "toournée" en rendant visite à Béatrice, la productrice de cacao avec laquelle nous avions tourné un film en Avril. Dans les deux cas, des morceaux de tronc d'arbre avec l'écorce macèrent dans l'alcool. Celui ci s'est coloré d'une teinte vert-jaune. Visiblement on ne sert pas un tel koutoukou n'importe comment et la manière de tenir la bouteille est quelque peu inhabituelle. Sans doute pour éviter que des débris de bois de soit versés dans les verres en même temps que l'alcool.

 

Retour à Gréléon
Retour à Gréléon
Retour à Gréléon

Notre présence au village ne passe pas plus inaperçue que la première fois. Comme ils sont encore en vacances, nombreux sont les enfants qui nous entourent. La sortie d'un appareil photo accroie leur exitation. Tout le monde veut être sur l'image et ils 'ensuit une gentilel bousculade dont je partage avec vous quelques photos

Retour à Gréléon
Retour à Gréléon
Retour à Gréléon
Retour à Gréléon

La dernière ci dessus, c'est ma préfére de la série.

Vous remarquerz qu'il y en a une qui se débrouille pour être quasiment toujours sur la photo !!!

 

Retour à Gréléon
Retour à Gréléon
Retour à Gréléon
Retour à Gréléon
Retour à Gréléon

Ces jeunes mamans (c'est comme cela qu'elles sont présentées mais, au moins pour l'une d'entre elle je me demande si elle est vraiment la mère du bébé qu'elle porte) on insisté pour que je les prenne en photo avec leur bébés.

Retour à Gréléon
Retour à Gréléon
Retour à Gréléon
Tag(s) : #Côte d'Ivoire, #Gréléon

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :