Le mois d’octobre qui marque le lancement de la campagne cacao a été riche en évènements pour nous et je partage avec vous quelques anecdotes et photos en vrac

Il y a d’abord les Journées Nationales du Café et du Cacao (JNCC), les 1° et 2 octobre. La vielle au soir, je suis à l’aéroport pour accueillir notre patron qui accompagne une délégation du Syndicat des chocolatiers et pâtissiers français avec des journalistes. Maintenant qu’Air France dessert Abidjan avec un A 380, la sortie des passagers est longue. Et quand il y a 10 personnes qui doivent récupérer leurs bagages, l'attente est vraiment très  longue. Heureusement, pour des raisons que je n’ai pas pu éclaircir, Air France a organisé un spectacle pour accueillir ses passagers ce sir là. Je passe sur les mannequins qui sont habillés d’une drôle de façon qui leur donne un air de girafe. Par contre il y a un trio qui joue du jazz et c’est très plaisant.

Vrac d'Octobre
Vrac d'Octobre
Vrac d'Octobre

Le Samedi 1° octobre, je suis d’astreinte pour représenter notre DG qui est en France, à la journée des JNCC. J’assiste donc aux discours et allocutions ainsi qu’au lancement du label Chocolat de côte d’Ivoire qui se veut être un outil de promotion de l’origine Côte d’Ivoire. Ensuite, je me dépêche pour être sur le stand pour accueillir le premier Ministre. Je passerai la matinée sur le stand Cémoi et dans les allées du salon. Comme je l’avais déjà noté l’année passée, notre stand est le plus visité. … c’est le pouvoir d’attraction du chocolat. Pourtant nos concurrents qui sont sur le stand juste à côté, n’ont pas hésité à faire venir Miss Côte d’Ivoire.

Le lendemain (Ben oui c'est bien dimanche !)  j’accompagne le syndicat des chocolatiers et les journalistes pour une visite d’une plantation à Azaguié, près d’Abidjan. Nous avons choisi une belle plantation bien tenue. Mais le chemin d’accès est un peu difficile malgré les travaux qu’a entrepris la coopérative à laquelle appartient ce producteur. La délégation se déplace dans un petit bus de la Sotra. Il pleut et le bus ne pourra pas finir le trajet. Nos visiteurs finiront les derniers cent mètres à pied.

Vrac d'Octobre
Vrac d'Octobre

En attendant qu'un tracteur vienne sortir le bus de ce mauvais pas, on montrera toute la partie ‘planteur’ de la filière cacao : plantation, récolte, écabossage et fermentation. Nos visiteurs pourront aussi découvrir des caféiers chargés de cerises mures et la noix de Cola.

Elles sont dans des cabosses similaires à celles du cacao (le colatier appartient à la même famille que le cacaoyer). Le producteur a sans doute planté des colatiers sélectionnés car il nous présente des cabosses avec seulement 2 grosses noix de cola à l’intérieur.

Vrac d'Octobre
Vrac d'Octobre
Vrac d'Octobre

Fin Octobre c’est la World Cocoa Fondation qui organise un séminaire à l’hôtel Radisson Blue d’Abidjan. Tout le gotha du cacao est là et Cémoi en profite pour organiser un évènement pour lancer sa nouvelle gamme de chocolats « gourmets », c’est-à-dire ceux destinés aux industriels et artisans chocolatiers et pâtissiers.  Des Chefs ont été invités à préparer des spécialités pour l’occasion. Il y a là, le Chef Franck Michel, meilleur ouvrier de France et champion du monde 2006 des pâtissiers et chef Takeshi Shibata, un chef pâtissier japonais de renomme internationnale.  

Le chef français a préparé des petits gâteaux très fins et son collègue japonais des gâteaux au chocolat, au thé vert avec du Yusu, un petit agrume  incontournable dans la cuisine japonaise. Tout cela est très bon (je ne fais que goûter)

Vrac d'Octobre
Vrac d'Octobre

Le chef français a préparé des petits gâteaux très fins et son collègue japonais des gâteaux au chocolat, au thé vert avec du Yusu, un petit agrume  incontournable dans la cuisine japonaise. Tout cela est très bon (je ne fais que goûter).

Plusieurs chefs ivoiriens ont, eux aussi participé à l’évènement. Le plus connu d’entre eux, que j’ai déjà rencontré aux journées du café et du Cacao, présente un plateau sur lequel trône un masque  en chocolat noir. Il a préparé des chocolats avec de la banane plantain mais ce que je préfère ce sont ses fèves, décortiquées et torréfiées, recouvertes de poudre de fruits de baobab. C’est super bon, pas lourd et on retrouve tout l’arôme du cacao brut. Excellent

Vrac d'Octobre
Vrac d'Octobre
Vrac d'Octobre

Je rajoute des photos en vrac. La côte d’Ivoire participe à la semaine mondiale contre le cancer du sein et mobilise son système de santé pour le dépistage.

Et puisque que l’on est dans les affiches, en voilà deux qui indiquent que la campagne pour le référendum constitutionnel voulu par le président Ouatara et prévu le 30 octobre prochain. Je n’ai pas les éléments pour me prononcer sur le bien-fondé de cette réforme  de la constitution. Au moins, elle n’est pas pour motivée par une volonté de se maintenir au pouvoir. Par contre la campagne sera à sens unique. Seules les affiches du camp du oui  sont présentes. L’opposition appelle au boycott et les manifestations qu’elle a tenté d’organiser ont  été dispersées par la police. Voici un lien vers une page de RFI qui traite de ce sujet.

Vrac d'Octobre
Vrac d'Octobre
Vrac d'Octobre

Je reprend cet article pour indiquer que la nouvelle constitution a été adopté à l'issue d'une campagne très courte qui n'a passionné aucune de mes connaissances ivoiriennes tant le résultat était connu d'avance.

Un peu de narcissisme. Photo prise pendant une réunion plénière lors du séminaire sur l'agroforesterie à Soubré. La dame avec laquelle je discute en attendant l'ouverture de la séance occupe un poste analogue au mien chez un concurrent.

Vrac d'Octobre

 

Enfin pour clore cet article une photo d’un super hamburger.  L’autre jour nous nous sommes retrouvés, Mathieu (ex VIE dans notre équipe), ismael, Stephanie et son mari, au restaurant « chez Jay’s » en zone 4.

C’est Stéphanie qui nous a emmenés là.  Très bon choix. L’ambiance de ce petit restau tenu par un cuisinier en dreadlocks est super sympa. Les cocktails sont … dangereux (je me contenterai sagement d’un mojito) et pour les amateurs de viande c’est ‘the place to be’. Le hamburger a un nom du genre ‘monster’ ou quelque chose dans le genre et effectivement c’est un monstre qu’on ne peut pas manger avec les mains. Le steak haché doit être deux fois plus épais que celui de Mac Do et il est doublé d’un véritable steak et d’un œuf. A côté de ce Monster, un big-mac fait pâle figure. Impressionnant et super délicieux ! Je recommande chaudement et à la lecture des articles vers lesquels je poste ces liens, vous verrez que je ne suis pas le seul à apprécier l’endroit.

Vrac d'Octobre
Tag(s) : #Côte d'Ivoire, #JNCC, #Cola, #Abidjan, #Chez Jay's

Partager cet article

Repost 0