Mercredi 7 décembre. C’est ma dernière sortie en brousse. Je pars sur notre centre de Wagana pour accompagner des chercheurs du CIRAD et une collègue de Perpignan.

Ils viennent dans le cadre d’un projet commun de recherche appliquée. Le but est de mettre au point une souche de levures optimiser la fermentation des fèves dans nos caisses. Il y a un travail d’isolement de souches adéquates parmi celles qui sont présentes dans nos caisses. Mais lors de cette mission, nous avons aussi testé l’ensemencement de masses avec des souches utilisées en France pour donner un goût fruité au vin.  

Je ne vais pas développer ce sujet ici. Je voulais juste introduire les deux photos où nous plongeons allègrement les mains dans la masse de fève pour bien mélanger les levures avec les fèves. J'ai passé avec eux deux journées complète sur le centre. On a eu chaud mais l'ambiance était sympa et cela m'a permis de passer du temps avec une partie de mon équipe que je ne reverrai pas de sitôt.

Dernière tournée en Brousse
Dernière tournée en Brousse
Dernière tournée en Brousse

Mais auparavant, il a fallu attendre la réception des fèves fraiches. Elles arrivent sur un tracteur.  Les sacs dégoulinent du jus qui s'écoule de la pulpe autour des fèves.

Il n’y a que ceux qui ont travaillé sur une ferme, où qu’elle se trouve dans le monde, qui peuvent savoir à quel point une goupille peut être récalcitrante !!! Celle-ci retient la porte de la remorque et les cahots sur la piste ont du faire jouer le battant et coincer la satanée goupille !!!

Dernière tournée en Brousse
Dernière tournée en Brousse

Il faut aussi percer le fond des mini caisses confectionnées pour cet essai. Un menuisier arrive du village voisin. Cela fait une éternité que je n’avais pas revu un artisan travailler avec une chignole.

J’adore sa chemise. Avec l’inscription : «No I don’t want a fucking tuk-tuk suit and a massage, thank you very much», il ne fait aucun doute qu’elle arrive de Bangkok ou PhuKhet. Quel périple pour une fripe !

Dernière tournée en Brousse

Divo nous sert de base arrière. Diner à la Casa prolongé par quelques bières dans un maquis de la rue «chaude» de Divo et nuit à l’hôtel Yam. Je profite pour partager avec vous quelques photos prises dans cette ville.

Le petit coin : un joli nom pour un maquis mais qui résonne autrement aux oreilles françaises !!

Dernière tournée en Brousse
Dernière tournée en Brousse

Un tracteur DAF des années 60 utilisé pour sortir les grumes. Les grumiers ivoiriens sont souvent des camions hors d’âge. Celui-là d’ailleurs est en panne. Son arbre de transmission pendait lamentablement sous son châssis. Ce n’est sans doute qu’un croisillon à remplacer. Le plus difficile est vraisemblablement de trouver une pièce adaptable. Sinon, nul doute que le mécano remplacera la pièce en peu de temps. 

Puisque l’on parle de véhicules fatigués, admirez donc ce taxi qui tient debout grâce à la rouille et a des fils de fer.

Dernière tournée en Brousse
Dernière tournée en Brousse

Une jeune maman et son bébé «en bambou» dans le dos et une affiche à l’attention des planteurs de cacao. Je connais bien le distributeur avec lequel nous travaillons régulièrement et dont nous avons apprécié le professionnalisme  Mais là, je trouve que le message est par trop racoleur et manque de rigueur.  Il n’aide pas vraiment à apprendre aux paysans à réfléchir sur des bases techniques concrètes. Je doute que cet engrais 0-18-19 ait un impact significativement supérieur au 0-23-19, lui aussi complété en souffre, bore et zinc déjà largement diffusé en zone cacaoyère.

Dernière tournée en Brousse
Dernière tournée en Brousse

Le Vendredi matin, nous abandonnons les chercheurs du CIRAD qui vont poursuivre le suivi des masses en fermentation jusqu’à la fin du process. Je rentre sur Abidjan avec ma collègue de Perpignan en passant par le centre de Léléblé.

Sur le chemin, à Hiré, photo d’un babyfoot de brousse.

Dernière tournée en Brousse

Un nouveau maquis vient juste d’ouvrir dans le village de Léléblé. Les tables sont installées à l’ombre d’une petite bananeraie de case. On s’arrête prendre des photos et souhaiter bonne chance à la patronne. Sympa.

Nous refusons quand même de nous attarder plus et de prendre un verre …. Cela nous aurait sans doute entraîné bien au-delà de ce que nous souhaitions. Et j’ai une réunion à 14 heures à Abidjan et ma collègue prend l’avion pour la France Ce soir !!

Dernière tournée en Brousse
Dernière tournée en Brousse
Dernière tournée en Brousse
Tag(s) : #Côte d'Ivoire, #Wagana, #Léléblé, #Divo

Partager cet article

Repost 0