Les 8 et 9 Décembre dernier, je suis parti dans la région de Divo pour accompagner la délégation d’un chocolatier allemand. Ces trois personnes venaient pour officialiser le lancement d’un programme d’appui à deux coopératives de producteurs de cacao et à leurs membres.

Nous nous retrouvons le matin à Yopougon. Je comptais prendre la route immédiatement car il faut 3 à 4 heures de trajet pour rejoindre la base de la première coopérative mais no amis allemands ont des questions dont ils veulent discuter d’abord. Au bout d’une heure je dois quand même jouer les «time keeper» et rappeler tout le monde à l’ordre pour, enfin, partir. On file sur l’autoroute du Nord. L’un de nos deux véhicules se fait flasher par le radar …. Nouvelle perte de temps. Il est près de 10 heures lorsque nous traversons la ville de Divo. A la gare routière, les apprentis chargent un frigo sur le toit d’un taxi brousse.

Lancement d'un programme en danses et fanfare

Lorsque j’appelle mon collaborateur qui est déjà sur place, j’entends la musique d’une sono, laissant présager que la coopérative a prévu une réunion dans ‘les règles’. Effectivement lorsque nous atteignons Grobouyo, le village où est installée la base de l’une des deux coopératives, nous trouvons beaucoup de monde qui nous attendent sous des chapiteaux dressés pour l’occasion. La cérémonie commence par une danse d’accueil des femmes dida de Grobouya. Danse à laquelle les tout jeunes enfants participent, bien calés dans le dos de leurs mères.

Lancement d'un programme en danses et fanfare
Lancement d'un programme en danses et fanfareLancement d'un programme en danses et fanfare
Lancement d'un programme en danses et fanfare

 

Ensuite, bénédiction par le chef religieux, libation pour s’assurer de la protection des esprits,  échanges « des nouvelles » et discours du directeur qui présente la coopérative. Intermèdes avec des danses Lobi. Les différents groupes qui ses succèdent : didas, lobis, baoulés et burkinabé, illustrent bien le brassage ethnique dans l’Ouest de la zone cacaoyère de Côte d’Ivoire. Les didas font partie du groupe des krou, populations autochtones de la région. Les Baoulés viennent du centre de la Côte d’Ivoire et Lobis du Burkina Faso.

La danse présentée par les lobi tient plus du street battle dance. Des hommes se présentent deux par deux vers le groupe des femmes et font la démonstration de leur agilité et de leur sens du rythme pendant quelques minutes. Désolé de la piètre qualité de la vidéo jointe, mais elle est filmée avec un téléphone. C'est juste pour vous donner une petite idée et illustrer mes explications

 

Lancement d'un programme en danses et fanfare
Lancement d'un programme en danses et fanfare
Lancement d'un programme en danses et fanfare

 

Viennent ensuite les discours, les échanges de cadeaux et la signature d’un accord. Trois musiciens lobi (2 balafons et un tam-tam) mettront un terme à cette session trop protocolaire. 

Lancement d'un programme en danses et fanfareLancement d'un programme en danses et fanfareLancement d'un programme en danses et fanfare

Pour terminer, ce sont les baoulés qui viendront danser, à leur façon, tous ensembles au milieu des chapiteaux. Ils auront vite fait d’entraîner les visiteurs parmi eux.

 

Deux maximes vues l’une sur la porte d’un des bureaux de la coopérative, l’autre sur la ridelle arrière d’un des camions de collecte. J’aime !!!

Lancement d'un programme en danses et fanfare
Lancement d'un programme en danses et fanfare

Nous rentrons passer la nuit à Divo. Le lendemain, c’est une autre coopérative qui nous reçoit dans le village de Kamès à une quinzaine de kilomètres au sud de Divo, derrière des plantations de palmiers.

Là aussi, la coopérative n’a pas fait dans la sobriété et nos voitures ont bien du mal à se frayer un chemin parmi la foule. Nous sommes accueillis en fanfare. Et conduits vers des chapiteaux où nous attendent les notables du village et une foule de producteurs de cacao et de villageois. Protocole identique à celui de la veille, sauf que nous sommes obligés de le faire en accélérer pour avoir le temps de faire visiter des plantations de cacao à nos visiteurs.

Lancement d'un programme en danses et fanfare
Lancement d'un programme en danses et fanfare
Lancement d'un programme en danses et fanfare
Lancement d'un programme en danses et fanfare

 

Impossible d’échapper aux séances photos avant le départ. 

Lancement d'un programme en danses et fanfare
Lancement d'un programme en danses et fanfare
Lancement d'un programme en danses et fanfare

Le chemin du retour est coupé. Une citerne contenant de l'essence sans-plomb est en travers de la piste. Elle partait ravitailler l'usine d'extraction de l'huile de palme un peu plus loin et elle s'est renversée dans une petite côte. Vraisemblablement le camion n'a pa réussi à grimper cette côte et est reparti dans une marche arrière non contrôllée. Quand nous sommes arrivés, le transvasement du carburant dans une autre citerne était en cours sous la surveillance de gendarmes. Nous avons du rebrousser chemin jusqu'à un embranchement  où nous avons pu trouver une petite piste qui nous a ramenés jusqu'à Divo.

Notre mission a d'ailleurs été marquée par les problèmes de véhicules. Je ne suis pas parti avec ma voiture car un roulement de roue nous a laché en rentrant sur Abidjan lors de la mission précédente. La voiture que nous avons louée pour la remplacer a donné des signes inquiétants en partant sur Kamès. Le moteur s'est coupé à plusieurs reprises en roulant. Nous avions envisagés de rentrer avec la voiture du PCA de la coopérative mais il a percé son radiateur en rentrant de Kamés. Et pour couronner le tout, le pick-up double cabine qui nous accompagnait est tombé dans le caniveau en faisant un demi tour devant la citerne renversée. Heureusement nous avons pu le faire sortir très facilement. !!!

Ceci est une cabosse offerte par l'un des planteurs dont nous avons visité le verger. Je trouve que les insectes ont gravé un beau dessin sur l'enveloppe. Moi j'y vois un dragon ; et vous ???

 

Lancement d'un programme en danses et fanfare
Tag(s) : #Côte d'Ivoire

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :